catalogue : témoignage historique
navigation
 • Accueil
 • Auteurs
 • Contact
 
catalogue
 • Polar
 • Rimotises
 



 Livre épuisé
 Épuisé
Ode à la liberté
Quand la Grande Guerre éclate, que son frère Jean est mobilisé, Lucie Magagne se consacre à la défense et à l'illustration de “la Cause”. Elle anime des manifestations à la gloire de nos soldats, chante, adresse ses œuvres partout où un soutien est possible. Rien ne l’arrête dans l’apologie du courage et du patriotisme, qu’elle exprime sans vergogne  !

Témoin privilégié de cette époque terrible, Lucie Magagne met son esprit d’indépendance et son attachement viscéral à la liberté au service d’une plume que beaucoup lui enviaient.
140 pages 13 x 20,5 cm, broché, 16 pages d'illustrations en couleur • © éditions AO • André Odemard avril 2013 ISBN 978-2-913897-36-6
 
 
Ses descendants viennent de retrouver ces archives inédites, au moment où le centenaire de la guerre de 1914-1918 se profile. Nicole Franco, Sylvie Croquin, Lise Chevallier et Jean-Marc Croquin ont choisi les éditions AO pour les rendre enfin publiques, honorant ce “devoir de mémoire” qu’ils éprouvaient à l’égard de leur brillante ancêtre.


POUR VOUS DEUX
Mon cher petit, mon valeureux,
En Jésus, mets ton espérance,
Il te protège, soyez heureux,
Aime Marie, comme la France.

Défends-la, veille sur ses jours,
La France et Marie ont ta flamme,
Pour ton drapeau, pour ton amour,
Lutte, enfant, de toute ton âme.

Tu reviendras, j’ai dans mon cœur
La voix qui prédit la victoire,
Qui le dit et fait mon bonheur,
Tu reviendras couvert de gloire.

Tu reviendras pour qu’au foyer
Ceux que notre douleur immense
Et nos cœurs ont toujours choyé
Viennent nous dire : « Adieu souffrance »

Par la voix des joyeux bambins
Qui redonneront l’allégresse,
Les disparus, les chérubins,
Ne feront qu’un dans nos tendresses.

Tu reviendras, oh, joie immense,
Il le faut pour nos chers parents,
S’ils ont connu larmes et transes
Ils oublieront tout, mon vaillant,

Quand ils te tiendront dans leurs bras,
Le grand jour de notre victoire,
Ils diront : « Finis les tracas,
Rions, chantons, vive la gloire ! »